Richelieu Gestion

Indiquez votre profil d’investisseur

RICHELIEU PRAGMA EUROPE (I)

Une gestion multicap, pragmatique, sur les entreprises de l'Union européenne

Richelieu Pragma Europe est un fonds actions, éligible au PEA, investi dans les sociétés de l’Union européenne de toutes capitalisations boursières. Son positionnement est défini en fonction de la compréhension des cycles boursiers de l’équipe de gestion et n’a pas vocation à embarquer de biais structurel de styles de gestion. Puis, la sélection des titres repose sur une analyse des opportunités et risques pour chaque entreprise incluse dans l’univers d’investissement, celui-ci excluant les émetteurs les moins bien notés selon des critères extra-financiers définis en interne*. Le fonds Richelieu Pragma Europe combine ainsi les expertises et convictions d’allocation du stratégiste du Groupe Richelieu, Alexandre Hezez, et de sélection de titres du gérant actions, David Autin.

Performances au 16-05-2022

Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures

Au 16-05-2022 RICHELIEU PRAGMA EUROPE (I) INDICATEUR DE RÉFÉRENCE
Valeur liquidative 1 975 170.00 €
Actif net global 82 527 718 €
YTD -16,33% -14,12%
Performance 1 an -15,80% -6,69%
Performance 3 ans +8,85% +16,39%
Performance 5 ans +2,92% +19,45%
Volatilité 1 an
Volatilité 3 ans
Volatilité 5 ans
Performances depuis l’origine * (cf.graphique)
RICHELIEU PRAGMA EUROPE (I) +97,52%
Indicateur de référence ** +95,64%
Performances annualisées depuis l’origine *
RICHELIEU PRAGMA EUROPE (I) +5,86%
Indicateur de référence ** +5,78%

* date de création du fonds.

** L’indicateur de référence était, jusqu’au 31 janvier 2010, le CAC 40. Il a été remplacé depuis cette date par l’indice Stoxx Europe 50. L’indicateur de référence était calculé dividendes non réinvestis jusqu’au 31 décembre 2012. Depuis le 1er janvier 2013, il est calculé dividendes nets réinvestis. L’indicateur de référence du FCP était l’EURO STOXX NR ® (dividendes nets réinvestis) depuis le 7 juin 2019, il a été remplacé par le Bloomberg Eurozone Developed Markets Large & Mid Cap NR Index le 01/01/2022.

Gérants

Alexandre Hezez et David Autin

Téléchargements

Caractéristiques

Classification AMF : Actions des pays de l’Union européene (depuis le 1er février 2010).
Code ISIN : FR0010906321
PEA : Oui
SFDR : Article 8
Date d’origine* : 12 mai 2000
Indicateur de référence :
Bloomberg Eurozone Developed Markets Large & Mid Cap NR Index
Durée de placement conseillée :
> à 5 ans

Profil de risque et rendement

1
2
3
4
5
6
7

A risque faible
Rendement potentiellement
plus faible

A risque élevé,
Rendement potentiellement
plus élevé

Les données historiques utilisées pour le calcul de cet indicateur pourraient ne pas constituer une indication fiable du profil de risque futur de l’OPCVM. La catégorie de risque associée à cet OPCVM n’est pas garantie et pourra évoluer dans le temps. La catégorie la plus faible ne signifie pas un investissement « sans risque ». Le capital investi initialement n’est pas garanti.

L’indicateur ci-dessus reflète la volatilité de l’OPCVM sur 5 ans compte-tenu de son exposition principale aux obligations et titres de créance en euros. Il est calculé sur la base de l’historique des rendements du FCP et à défaut d’historique suffisant, sur la base des rendements de son indicateur de référence.

Risque(s) important(s) pour l’OPCVM non pris en compte dans cet indicateur :

Risque lié aux instruments financiers à terme :risque lié aux écarts de variation entre le prix de ces instruments et la valeur du sous-jacent.

Risque de contrepartie : risque de non-paiement d’un flux (ou d’un engagement) dû par une contrepartie avec laquelle des positions ont été échangées et des engagements signés.

Risque lié à la faible liquidité de certains titres : le FCP peut être investi sur des titres présentant une taille d’émission faible dont la liquidité peut être limitée, générant une amplification des mouvements de marché.

Risque de crédit : il représente, pour les titres de créance et les instruments monétaires, le risque de dégradation soudaine de la qualité de signature d’un émetteur ou celui de sa défaillance. Ce risque est plus important pour les titres dits « spéculatifs ».